ose ton truc
Ah ! La suce ! Comment s'en départir?

Ah ! La suce ! Comment s'en départir?

Le besoin de succion est un réflexe de survie chez les nourrissons. Après 6 mois, ils en auront surtout besoin pour s’apaiser. Certains d’entre eux développeront le besoin d’avoir une suce ou de sucer leur pouce. Passé l’âge de 3 ans, les enfants ne devraient plus être dépendants de ce réflexe de succion. 

Il l'aime, la traîne partout, la vénère... C'est normal, puisque la suce apaise l'enfant. Qui plus est, téter est un réflexe que votre bébé pratiquait même déjà dans votre ventre. Il est donc facile de comprendre pourquoi il a tant de difficulté à abandonner sa suce.

3 bonnes raisons 

  1. Pour devenir « grand »

    L’habitude de sucer son pouce ou une suce confine l’enfant à un statut de « bébé », et cela peut nuire à sa socialisation. Certains bambins très attachés à leur suce ont tendance à se montrer très timides et à se refermer sur eux-mêmes. De plus, lorsque ces habitudes sont tournées en ridicule ou montrées du doigt, elles risquent de compromettre l’estime de soi de l’enfant.

  2. Pour apprendre à parler

    Vers l’âge de 3 ans, la façon d’avaler (déglutition) se modifie. Le maintien du réflexe de succion à cet âge peut donc causer des troubles de la parole et de l’élocution (zozotement) et entraîner un problème de déglutition (bave).

  3. Pour avoir de bonnes dents

    Sucer son pouce ou une suce peut, à la longue, avoir des conséquences négatives sur les dents. Cela peut en effet gêner la bonne position des dents, causer un problème d’occlusion et entraîner une déformation de l’arcade dentaire. Il est donc très important que l’habitude de succion cesse avant l’apparition des dents permanentes.

 

Normalement, on devrait essayer de sevrer un enfant de la suce au plus tard entre 3 et 4 ans, car à cet âge, les problèmes sont encore réversibles. Chose certaine, pour amorcer cette étape, ça demande de la patience et de la constance.

Il est normal que votre enfant vive des émotions comme la colère ou la tristesse en cours de sevrage. Rassurez-le, cajolez-le et surtout n'essayez pas d'acheter la paix en lui redonnant sa suce à tout bout de champ. Ça ne pourrait que retarder le processus qui serait à recommencer. Il a besoin de vous. Soyez là !

Et le pouce dans tout ça ?

L’abandon du pouce pose un problème de plus que la suce, car vous n’en contrôlez pas l’utilisation chez votre enfant. Vous devez donc le « déconditionner » en lui rappelant régulièrement qu’il est temps de laisser son pouce tranquille.

L’enfant qui suce son pouce le fait généralement dans des circonstances particulières : lorsqu’il ressent de la peine, de la colère, de l’insécurité ou même de la joie. Avec le temps, la plupart des enfants perdent cette habitude sans qu’aucune intervention soit nécessaire. Toutefois, si votre enfant a plus de 3 ans, intervenez pour éviter les complications.

  • Reconnaissez les moments où votre enfant a tendance à sucer son pouce, afin de l’inciter progressivement à changer ses habitudes. Si c’est au cours de conflits ou de périodes de frustration, invitez-le à verbaliser ses émotions.

  • Tentez de le distraire : essayez de détourner son attention en lui faisant faire des activités pendant lesquelles il devra se servir de ses 2 mains.

  • Sensibilisez-le aux conséquences de cette mauvaise habitude.

  • Accompagnez-le patiemment et fixez des objectifs à court terme. Un tableau de motivation avec des autocollants peut être utile.

  • En dernier recours, placez un bandage autour du pouce de votre enfant. Cela peut avoir un effet dissuasif.

 

Avant de commencer, il faut d'abord et avant tout que VOUS soyez prête. C'est votre enfant, et qu'il n'ait plus de suce peut avoir plus d'impact que vous le croyiez sur vos émotions. Vous devez vous demander pourquoi vous voulez l'arrêter. Si c'est parce qu'une telle ou un tel vous le dit, il y a fort à parier que vous ne réussirez pas le sevrage. Vous devez vous-même être convaincue qu'il est temps de le faire (pour ses dents, l'entrée à l'école, parce que ça retarde l'acquisition du langage, parce qu'il ne peut plus vivre sans...)

 

« C’est nous, parents, qui avons glissé cet objet dans la bouche du bébé pour lui faire du bien, pour l’apaiser. Maintenant, nous voulons le lui retirer à un moment que nous jugeons pratique ». (Sylvie Bourcier, Le grand monde des petits de 0 à 5 ans, page 112).


Dompierre, Violaine, Comment retirer la suce à bébé, En ligne. http://www.canalvie.com/famille/grossesse/articles-grossesse/comment-retirer-la-suce-a-bebe-1.965986, page consultée le 12 mai 2017.
Fortin, Marie-Claude (décembre-janvier 2011), La suce peut-elle causer des problèmes dentaires, Enfant-Québec, En ligne. http://enfantsquebec.com/2015/04/19/suce-dentition/, page consultée le 12 mai 2017.
Turgeon, Jean (juillet 2015), L'abandon de la suce, Équipe Naître et Grandir, En ligne. http://naitreetgrandir.com/fr/etape/1_3_ans/soins/fiche.aspx?doc=naitre-grandir-bebe-abandon-suce-pouce, page consultée le 12 mai 2017.