ose ton truc
L'enfant et la séparation ou le divorce

Partager :

L'enfant et la séparation ou le divorce

De plus en plus d’enfants ont à vivre le divorce de leurs parents. Quelque soit son âge, l’enfant éprouve des sentiments très douloureux qui entraîneront différentes réactions comportementales.

Peut-être va-t-il se montrer plus agressif, plus colérique ou devenir triste, renfermant en lui un chagrin trop lourd à assumer.

Le divorce entraîne une série d’événements de changements sur une assez longue période (plus ou mois 3 ans).

Ainsi l’enfant passe à sa façon les différentes étapes du deuil : négation, colère, peine et acceptation.

Lors de l'annonce de la séparation ou du divorce, il est essentiel de permettre à l'enfant de verbaliser ses craintes ou ses difficultés, ces questions doivent, dans l'idéal, être posées par les deux parents réunis. L'enfant se souviendra toujours du moment de cette annonce et pourrait en vouloir au parent qu'il percevra comme " responsable " de cette décision, si ce parent était absent au moment de l'annonce. C'est pourquoi elle doit lui être présentée comme concertée et que chacun, même le parent qui ne l'a pas voulue, doit éviter de se présenter en victime de la séparation. Trêve d'égoïsme : c'est à présent l'enfant qu'il importe de protéger.

Les messages en lien avec l’enfant et le divorce :

  • Je me sens coupable;

  • Je veux attirer l’attention du parent;

  • Je désir revenir dans le passé avant le changement;

  • Je vis de l’insécurité reliée à la peur d’être abandonné;

  • Je veux conserver bien à moi ce qui me reste, de ne plus rien se faire enlever;

  • Je me sens responsable de la séparation parce que je n’ai pas été gentil.

Le premier message à faire passer est que, si l'amour entre les adultes peut défaillir, l'amour parental, lui, est éternel et indéfectible : il sera toujours aimé, de ses deux parents, qu'il a la chance d'avoir même si, malheureusement, ils ne peuvent plus vivre sous le même toit.

Les attitudes et les comportements:

L’enfant peut régresser :

  • Revient à des comportements plus bébé (pipi au lit, ne s’habille plus seul, chigne pour rien.

L’enfant peut devenir agressif :

  • Toute sa colère, sa rage s’exprime par des mots ou par des gestes dirigés contre les autres et les objets ou retournés contre lui-même.

L’enfant est trop sage :

  • Son comportement de repli, d’inhibition nous indique qu’il accepte difficilement la réalité du divorce et qu’il va jusqu'à la nier;

  • Diminution du rendement scolaire ou de la motivation à fréquenter le milieu de garde;

  • Difficulté de concentration;

  • L’apparition de maux physiques et de maladies.

Il importe donc de lui expliquer que, pas plus qu'il n'est responsable de la séparation de ses parents, il n'a le pouvoir de les réconcilier. Cela le dépasse et il est indispensable qu'il le sache et l'admette aussi précocement que possible. Il sera toujours rassurant pour lui de savoir que la séparation est définitive, il ne faut jamais lui laisser entrevoir une improbable réconciliation (" on va réfléchir quelque temps... ") pour " amortir " le choc.
Enfin, il est essentiel qu'il puisse exprimer ses émotions, son chagrin, mais aussi sa colère ou sa révolte. Plus l'enfant est grand, moins facile il sera aux parents de décrypter ses émotions : il faut donc s'ouvrir, être réceptif, favoriser leur expression.

Attitude de confrontation et parfois de rejet envers l’entourage :

  • Il peut devenir plus colleux, plus accaparant, plus exigeant;

  • Il peut devenir plus peureux et faire des cauchemars;

  • Il peut devenir plus possessif et refuser de partager ses jouets;

  • L’enfant peut utiliser des mots grossiers et être déprimé.

Pour vous aider et vous outiller sur le sujet lors de périodes plus difficiles, nous vous invitons à lire:

Parents divorcés: survivre au temps des Fêtes en cliquant sur le lien suivant:

http://www.hopitalpourenfants.com/infos-sante/pathologies-et-maladies/parents-divorces-survivre-au-temps-des-fetes

http://www.e-sante.fr/couples-separes-comment-gerer-fetes/actualite/1317

 

En savoir plus


PARADIS, Thérèse et Diane Cantin (2009), Service d’aide à l’enfant et son milieu, Programme SAEM, 260 pages.
http://www.e-sante.fr/divorce-comment-proteger-vos-enfants/2/actualite/1317#lDRAc27zLSxFkmWW.99. Consulté en ligne le 8 février 2017

http://www.e-sante.fr/divorce-comment-proteger-vos-enfants/actualite/1317#IzpbC5k4IADvARRx.99. Consulté en ligne le 8 février 2017