ose ton truc
La télé et ses conséquences

Partager :

La télé et ses conséquences

Selon les experts, deux heures de télévision par jour à 2, 3 ou même 4 ans, c'est une catastrophe. Que reprochent-ils exactement aux écrans ? Avant tout, d'avoir des conséquences désastreuses sur le développement du langage et de l'intelligence.

Autre critique unanime : elle rend les enfants passifs. « Avant 3 ans, le tout-petit est happé par l'écran. Il voit des images, des formes, entend des sons, mais il n'y comprend rien. Et dès que l'écran s'éteint, il s'ennuie. Il ne sait plus trouver en lui les ressources qui lui permettraient de s'amuser. »

Et c'est sans parler des effets néfastes de la télévision sur le comportement de nos enfants (agressivité, violence), leur capacité de concentration ou même leur créativité.

Que se passe t-il?

Avant 3 ans :

Avant 3 ans, les seules interactions dont l'enfant profite sont les interactions en vis-à-vis avec un autre humain ou avec les jouets qu'il manipule. La télévision n'apporte rien à l'enfant parce qu'elle n'est jamais interactive.

Après 3 ans:

En revanche, après 3 ans le problème est plus de cadrer la durée d'écran à une heure ou une heure et demie par jour ; d'inviter l'enfant à choisir les programmes qu'il a vraiment envie de voir ; et l'inviter à parler de ce qu'il voit pour créer des interactions autour de ce qu'il a regardé.

Entre 3 et 5 ans :

Entre 3 et 5 ans, un enfant ne bénéficie pas d'une consommation d'écran au-delà d'une heure ou une heure et demie. Son attention ne peut pas être maintenue si longtemps.

La télé bride l’imagination des enfants.

La télévision affecte la capacité de représentation de l’enfant, autrement dit, altère sa faculté d’imagination. Plus les enfants passent du temps devant le poste, plus leurs dessins s’appauvrissent en détails et perdent de leur relief.

Elle les empêche de se concentrer

L’abus de télé nuit aussi à la capacité des enfants à se concentrer et à apprendre. L’excès de stimulation audiovisuelle peut donc provoquer un déficit de l’attention, voire, pire, de l’hyperactivité.

Les conditions météo ne sont pas propices aux jeux extérieurs?

À ce moment, votre enfant peut passer un peu plus de temps à regarder la télévision, à visionner un film, à jouer à l’ordinateur ou à explorer l’Internet.
Cependant, comme il existe une grande diversité d’émissions, de films, de jeux d’ordinateur et de sites Web, il est important d’aider votre enfant à choisir des produits de qualité qui conviennent à son groupe d’âge.

Voici quelques idées qui vous permettront de transformer ces périodes de divertissement intérieur en occasions de réconforter, jouer et enseigner.

  • Proposez-lui des émissions conçues pour son âge et encouragez-le à choisir celles qu’il préfère. En l’aidant à faire de bons choix, vous lui montrez que vous avez ses intérêts à coeur.

  • Si possible, assoyez-vous avec votre enfant pendant qu’il regarde la télévision ou demeurez à proximité. Une fois que l’émission est terminée, prenez quelques minutes pour en discuter avec lui afin de transformer cette activité solitaire en expérience sociale. Cela vous permettra également de découvrir les apprentissages qu’il a faits grâce à cette émission.

  • Prévoyez des activités intéressantes à faire après la séance d’écoute de la télévision. Ainsi, votre enfant aura envie d’éteindre l’appareil pour faire autre chose, comme lire, dessiner, préparer un spectacle de marionnettes, jouer avec des amis ou pratiquer une activité physique. Il apprendra ainsi à se distraire autrement qu’en regardant la télévision.

Bon à savoir!

Ne laissez pas votre enfant regarder des émissions destinées aux adultes. Beaucoup de parents pensent que les très jeunes enfants ne comprennent pas le contenu des émissions pour adultes, comme les téléromans, les émissions policières et les bulletins d’information. Pourtant, un nombre croissant d’études démontrent que ce contenu laisse une vive impression chez eux. Sachant cela, peut-être voudrez-vous enregistrer votre émission préférée et la regarder plus tard, lorsque votre enfant sera au lit?

La règle

La règle, dite par Serge Tisseron du 3-6-9-12, a été récemment reprise par l'Association française de pédiatrie ambulatoire (AFPA). 

Le premier: non à la télévision avant 3 ans, oui après 3 ans mais avec discernement.
Le deuxième: pas de console de jeux individuelle avant 6 ans.
Le troisième: Internet accompagné à partir de 9 ans.
Le quatrième: Internet seul à partir de 12 ans, à condition de respecter des règles de prudence.

Outils à télécharger

 

 

Avertissement.

Le contenu diffusé sur ce site Web ne sert qu’à des fins d’information et ne remplace pas l’opinion d’un professionnel de la santé ou du développement des enfants.

2021-01-05bannieregestimark-v2
kevin-filteau-desktop
2020-12-16gestibanniere
kevin-filteau-mobile