ose ton truc
Pensez-y avant de publier!

Partager :

Pensez-y avant de publier!

Les jeunes et les adultes doivent interagir de façon respectueuse lors de l'utilisation des médias sociaux.

La cybercriminalité

La cybercriminalité est le terme employé pour désigner l'ensemble des infractions pénales qui sont commises via un ordinateur, notamment avec les réseaux sociaux. Par exemple, envoyer des courriels, des messages, des vidéos ou des photos méchants ou menaçants, publier sur Internet une photo de nudité d'une personne mineure ou encore se faire passer pour une autre personne en utilisant son adresse courriel ou son téléphone cellulaire dans le but de poser des actions illégales.

Les cybercrimes en exemples:

  • Pornographie juvénile: Toute représentation photographique, filmée, vidéo ou autres, réalisée ou non par des moyens mécaniques ou électroniques où figure une personne âgée de moins de 18 ans ou présentée comme telle et se livrant ou présentée comme se livrant à une activité sexuelle explicite. Le fait d'en produire, d'en distribuer ou d'y accéder constitue un acte criminel.

Ex: Pendant que tu prends ta douche dans les vestiaires,«l'ex» de ton chum te prend en photo et envoie ces images à tous les garçons de l'école.

  • Harcèlement criminel: Agir à l'égard d'une personne sachant qu'elle se sent harcelée ou sans se soucier de ce qu'elle se sente harcelée si l'acte en question a pour effet de lui faire raisonnablement craindre- compte tenu du contexte- pour sa sécurité ou celle d'une de ses connaissances.

Ex: Une fille décide de laisser son copain. Après la rupture, le gars lui envoie continuellement des textos qui lui font peur.

  • Menaces: Menacer de causer la mort ou des lésions corporelles à quelqu'un, de brûler détruire ou endommager des biens, meubles ou immeubles ou encore de tuer, empoisonner ou blesser un animal qui est la prorpiété de quelqu'un.

Ex: Un gars essaie de convaincre une fille de lui envoyer une photo à caractère sexuel en la menaçant de lui casser les jambes.

  • Libelle diffamatoire: Il s'agit d'une matière publiée sans justification ni excuse légitime et de nature à nuire à la réputation de quelqu'un en l,exposant à la haine, au mépris ou au ridicule, ou destinée à outrage la personne contre qui elle est publiée. (Cette accusation peut-être portée au niveau criminel ainsi qu'au niveau civil).

Ex: Tu crées une page Fcebook sur ton professeur de mathématique pour y écrire des insultes avec d'autres élèves.

 

Pour connaître les conséquences auxquelles s’expose un adolescent qui commet un acte criminel, consultez le site web de Pacte Bois-Francs (www.pacte.ca/lsjpa)

Sites à consulter

-         www.pacte.ca/cybercriminalite-2/ (pour de l’information sur les cybercrimes et les applications utilisées par les jeunes)

-         www.cyberaide.ca (pour signaler et consulter des ressources en matière de sécurité internet)

-         www.educaloi.qc.ca (pour de l’information sur les aspects légaux de différents sujets)

-         www.teljeunes.com/accueil (pour de l’information et des conseils)

-         www.jeunessejecoute.ca (pour de l’information et des conseils)

-         www.uneportegrandeouverte.ca (pour de l’information et des outils à télécharger)

-         www.rcmp-grc.gc.ca/is-si/index-fra.htm (information légale de la GRC)

-         www.aidezmoisvp.ca (pour aider une personne victime)




Équijustice Arthabaska/Érable(anciennement Pacte Bois-Francs)
Centre d'aide aux victimes d'acte criminel (CAVAC)
Sûreté du Québec(SQ)
Commission scolaire des Bois-Francs(CSBF)
Centre de santé et services sociaux(CSSS)
Maison des jeunes (RMJQ)
Info-sociale(811)
Pour obtenir davantage d'information sur le projet ou sur les outils disponibles, n'hésitez pas à contacter Équijustice Arthabaska/Érable au (819) 752-3551 ou à consulter la page Facebook ou la page web du projet: http://www.pacte.ca