ose ton truc
Proches aidants : Prévenir l'épuisement

Partager :

Proches aidants : Prévenir l'épuisement

Le stress et les responsabilités liés au rôle de proche aidant nécessitent une très grande capacité d’adaptation qui, bien souvent, entraîne un épuisement physique et psychologique. L’épuisement peut également avoir des répercussions sur la personne aidée. Si je suis en colère et agressif, il me sera difficile de bien jouer mon rôle.

Comment savoir si je suis à risque d’épuisement?

Il arrive :

● De me sentir tiraillé entre les soins à mon proche et mes autres responsabilités familiales ou professionnelles?

● De penser que ma vie sociale s’est détériorée parce que je prends soin de mon proche?

● D’avoir l’impression d’être le seul sur qui mon proche peut compter?

● D’être pessimiste quand je pense à l’avenir?

● De me sentir coupable de ne pas en faire plus, même si j’en fais déjà beaucoup?

● De sentir que je ne serai plus capable de prendre soin de mon proche encore bien longtemps?

● De sentir que les soins de mon proche dans la situation actuelle sont un fardeau ou une charge lourde?

● Fatigue, manque d’énergie

● Rhume ou grippe à répétition

● Problèmes de santé chronique (maux de dos, maux de tête, hypertension artérielle, problèmes de digestion et d’élimination)

● Difficulté de concentration, d’attention ou de mémoire

● Difficulté à prendre des décisions

● Plus grande consommation d’alcool ou de drogue

● Troubles du sommeil : insomnie et hypersomnie

● Troubles de l’appétit : perte ou gain d’appétit et/ou de poids

● Irritabilité, impulsivité, impatience

● Agitation ou difficulté à se détendre

● Anxiété

● Colère, agressivité

● Tristesse, envie fréquente de pleurer

● Isolement, solitude

● Symptômes dépressifs

Les signes permettant de reconnaître l’épuisement

Les tâches et les responsabilités se sont ajoutées graduellement et vous n’avez pas pris le temps de définir votre engagement envers votre proche. Il n’est toutefois pas trop tard pour le faire, mais pour cela il est capital de savoir reconnaître et accepter ses limites et d’avoir la sagesse de ne pas tout prendre sur ses épaules.

Mes limites


● Je n’ai pas la force physique pour donner le bain à mon proche

● Je n’ai plus suffisamment d’énergie pour voir à la préparation des repas et à l’entretien ménager

● Il est impensable pour moi de demeurer confiné à la maison

● Il m’est difficile de visiter mon proche aussi souvent que je le souhaiterais

● Il m’importe de pouvoir voir mes enfants, mes amis

● Il m’importe de passer du temps de qualité avec mes autres enfants

● Je trouve difficile de bien gérer les crises et d’être continuellement en relation d’aide

● Je ne suis pas infirmier et les changements de pansements ainsi que la prise de la tension artérielle me semblent complexes

● Je suis fatigué et trop souvent je m’impatiente

● Les formulaires à remplir et les impôts me demandent beaucoup trop d’énergie

● Je manque de temps pour gérer les nombreux rendez-vous avec les spécialistes

● Je ne peux m’absenter du travail ou risquer de perdre mon emploi

● Je n’ai pas l’énergie de me battre pour obtenir les services auxquels mon proche a droit

Des besoins à combler

Comme proche aidant, il est essentiel de maintenir sa qualité de vie et de s’assurer de s’accorder du temps de qualité pour refaire le plein. Le temps qui passe et la routine qu’impose le rôle de proche aidant font parfois oublier des besoins fondamentaux tels que bien s’oxygéner, bien manger, bien dormir.

Besoin de temps

• Pour trouver l’équilibre

• Pour voir mes amis

• Pour m’occuper de mes enfants

• Pour prendre du temps pour moi

• Pour prendre quelques jours de vacances

• Pour m’approprier de petits moments de bonheur

• Pour faire le voyage dont j’ai envie depuis longtemps

Besoin de connaissances

• Pour être informé de mes droits, des ressources existantes, des caractéristiques et de l’évolution de l’état de mon proche et de ses conséquences à plus ou moins long terme

• Pour me sentir compétent

• Pour planifier mon avenir

• Pour mieux communiquer avec mon proche

• Pour apprendre à vivre le moment présent

Besoin de soutien psychologique

• Pour vivre mes deuils

• Pour parler de ce que je vis sans être jugé

• Pour me permettre d’explorer mes limites et mes besoins

• Pour apprendre à bien gérer mes émotions

• Pour trouver un sens à mon rôle de proche aidant

• Pour me sentir reconnu dans mon rôle

Avertissement.

Le contenu diffusé sur ce site Web ne sert qu’à des fins d’information et ne remplace pas l’opinion d’un professionnel de la santé ou du développement des enfants.

banniere-robo
2021-01-05bannieregestimark-v2
kevin-filteau-desktop
banniereautobusrobo-v2
kevin-filteau-mobile
2020-12-16gestibanniere